Nomad Health : le secteur de la santé se transforme

Mis à jour : 2 mai 2019

Nous avons rencontré Rebecca qui est VP Product pour Nomad Health à New-York. La start-up qui a 4 ans d’existence, met en relation les médecins et les infirmiers avec les hôpitaux aux quatre coins des Etats-Unis.


Les locaux de Nomad Health à New-York.

Comme beaucoup d’autres pays, les Etats-Unis souffrent d’une pénurie de main d’oeuvre dans le domaine de la santé ainsi que de la mauvaise répartition géographique de celle-ci. En effet certaines zones très dynamiques attirent bon nombre de professionnels tandis que des zones comme le Nebraska manquent cruellement de médecins. Aujourd’hui ce sont 15.000 professionnels de santé dont manquent les Etats-Unis, ce chiffre devrait grimper à 50.000 d’ici 2030.


Nomad Health a compris ces enjeux et compte bien tenter d'agréger l’offre et la demande.


Nous ne nous attendions pas à retrouver dans le domaine de la santé les mêmes tendances que celles observées dans le secteur de la tech. Pourtant, comme ses équivalents dans d’autres secteurs, la plateforme mise sur la montée en puissance du travail indépendant et nomade du côté des travailleurs et sur la guerre des talents du côté des organisations.


Le fonctionnement de la plateforme


Les hôpitaux mettent en ligne des descriptifs de postes pour lesquels ils recherchent un professionnel : infirmier, médecin généraliste ou spécialiste.

Les 60.000 professionnels enregistrés sur la plateforme peuvent alors postuler aux annonces qui les intéressent. Généralement en 48 heures l'hôpital reçoit suffisamment de réponses pour faire sa sélection. Ensuite les procédures administratives peuvent prendre plusieurs jours avant que la mission ne commence.


L’intérêt des hôpitaux pour Nomad Health


Dans un contexte où les hôpitaux manquent de personnel, la plateforme leur permet d'identifier et recruter les professionnels dont ils ont cruellement besoin. Les hôpitaux des régions les moins attractives notamment ont la possibilité d'accéder aux médecins et infirmiers avec lesquels ils ne pourraient pas entrer en contact en temps normal.

Que ce soit pour enrichir son établissement d’un médecin spécialisé pour offrir d’autres soins ou simplement renforcer les effectifs des infirmiers, les hôpitaux sont friands de Nomad Health ; chaque semaine plus de 100 missions sont postées.


L’intérêt des professionnels pour Nomad Health


Rebecca distingue deux types de profils parmi les professionnels inscrits sur la plateforme :


Il y a d’abord ceux qu’elle appelle les aventuriers, la majorité sont très jeunes ou en fin de carrière et ont envie de voyager. Que ce soit avant de s’installer définitivement ou avant de prendre sa retraite, la vie de nomade tente de plus en plus de travailleurs et le secteur de la santé ne fait pas exception. Dans ces contrats courts, les professionnels recherchent la flexibilité, la possibilité de travailler quelques semaines puis s’arrêter avant de reprendre au même endroit ou dans un tout autre état du pays.


Rebecca nous confie qu’il y a même certains couples dans la quarantaine qui ont adopté ce mode de vie et sillonnent depuis deux ans les routes des Etats-Unis d'hôpitaux en hôpitaux, prenant le temps de visiter chaque région entre deux contrats.


Le deuxième profil de nomades est celui des mercenaires, ils sont principalement motivés par l’argent. Ces contrats courts sont extrêmement bien payés, plus du double d’un contrat permanent. Or le coût de l’éducation étant tellement élevé aux Etats-Unis, après plus de dix années d’études, les jeunes diplômés sortent endettés du prix d’une maison et un bon moyen de gagner rapidement de l’argent consiste à effectuer des missions de quelques semaines dans différents hôpitaux.


Des mécanismes similaires aux autres marchés


Nous retrouvons ici les mêmes mécanismes que dans les autres secteurs.

La plateforme joue un rôle essentiel pour mettre en relation les employeurs avec les employés dans un contexte de pénurie de main d’oeuvre qualifiée, elle contribue à une meilleure répartition des talents. Nomad Health donne aux hôpitaux accès à des professionnels qui peuvent être n’importe où aux Etats-Unis, le recrutement ne se cantonne plus au local mais s’ouvre au niveau national.

De l’autre côté, les professionnels de santé qui font le choix du nomadisme et de l’indépendance répondent à un besoin croissant de flexibilité et à l’envie de mieux gagner leur vie.


Si ces indépendants ne peuvent pas être considérés comme des freelances, ils disposent néanmoins des mêmes caractéristiques.


Une différence est à noter : sur les plateformes des secteurs tech, marketing comme YOSS, ou Crème de la Crème, le challenge est d’augmenter le nombre de missions proposées par les entreprises pour les freelances.


Sur le secteur de la santé au contraire, les hôpitaux et les postes vacants ne manquent pas, le challenge est de parvenir à créer une communauté de professionnels suffisamment importante pour agréger la demande du marché.

65 vues
logo-LinkedIn.png
Twitter_Bird.svg.png