IDEO : une entreprise habituée aux freelances

Fraîchement arrivés à San Francisco, nous démarrons la semaine par un rendez-vous face à la baie, au pied du pont éponyme.

Nous entrons chez IDEO, l’entreprise de design a bientôt 30 ans et pourtant c’est une ambiance de start-up qui nous attend à l’intérieur.


Nous sommes accueillis par Simone, employé à temps plein chez IDEO depuis quelques mois comme concepteur-rédacteur qui travaille en parallèle en tant que journaliste freelance.

Après plusieurs années à travailler en freelance, il a décidé de rejoindre l’entreprise de design en tant que salarié pour bénéficier de plus de sécurité, retrouver un cadre de travail plus animé au sein d’une équipe et un rythme plus régulier.


Il nous a fait part de sa propre expérience de freelance et de la manière dont IDEO collabore avec ces indépendants qu’il côtoie au quotidien.




Par la nature de ses activités, IDEO fonctionne en mode projet et fait très régulièrement appel à des freelances qui rejoignent les équipes permanentes pour des durées comprises entre deux semaines et trois mois.


IDEO s’adresse à des freelances dans deux cas de figure :

  • En renfort d’équipe sur une mission particulière : quand les ressources internes ne sont pas suffisantes pour un projet, IDEO compte sur des freelances pour renforcer les effectifs et former une équipe hybride.

  • La recherche d’une compétence rare qui fait l’objet d’une forte demande : Lorsque IDEO ne dispose pas en interne d’une certaine expertise, l’entreprise sollicite un ou plusieurs freelances très qualifiés dans leurs domaines pour une courte durée.

Ces freelances qualifiés ne cherchent pas à devenir employés, ils bénéficient de la renommée d’IDEO sur leur portfolio et sont très bien payés. Ensuite, ils iront travailler avec d’autres célèbres entreprises de la baie : un fonctionnement qui leur permet d’accumuler beaucoup d’expérience et de références clients sur des périodes relativement courtes.


Simone nous cite également le cas d’une artiste, freelance graphiste en mission en ce moment chez IDEO. Elle aime alterner entre des missions de courtes durées et des phases où elle exerce son art à la maison. En fonction de ses moments de vie, elle peut consacrer plus de temps à sa passion qu’à sa vie professionnelle, ou inversement.


Au sein du département des ressources humaines d’IDEO, plusieurs personnes sont dédiées au recrutement des freelances : ils sont chargés de les sélectionner et de les intégrer au sein des équipes de permanents. Les freelances peuvent travailler dans les mêmes locaux que les salariés et sont parfaitement intégrés le temps de la mission.


Le freelance aura l’occasion tout au long de son passage chez IDEO de s’imprégner de la culture de l’entreprise, il est convié aux différents événements, fait partie des “cross teams” : équipes transverses créées pour favoriser les interactions au sein de l’entreprise entre les différents métiers/projets.


L’entreprise de design embrasse la révolution du freelancing, elle a créé IDEO+, un collectif qui regroupe des freelances créatifs qui travaillent régulièrement pour IDEO, des entrepreneurs, des artistes, des anciens salariés d’IDEO. Le but d’une telle organisation est de favoriser l’entraide entre les freelances, la formation, de participer à des événements culturels et de garder le lien avec la “culture IDEO”.



De son côté, Simone se projette en tant que freelance à nouveau dans quelques années quand il aura acquis plus d’expérience. Il aime dans ce mode de travail la liberté d’organisation, la possibilité de pouvoir travailler depuis chez soi, dans le canapé.

Alors même qu’il est employé à plein temps, Simone se considère toujours comme un freelance avec son activité de journaliste qu’il conserve en parallèle à ses journées chez IDEO.


Notre échange très riche était particulièrement intéressant car Simone a pu à la fois nous parler d’IDEO et de son propre parcours, il s’intéresse de près au Future of Work dans les articles qu’il écrit pour plusieurs médias, il porte un regard très lucide quant à la gestion de sa carrière de freelance.


Nous avons été impressionnés par l’organisation d’IDEO qui porte dans son ADN la collaboration perpétuelle avec des freelances. Ce n’est pas anodin si IDEO a été classée cinquième entreprise américaine au sein de laquelle il fait bon travailler en tant que freelance. Une riche entrée en matière pour nos premiers jours dans la baie de San Francisco !


logo-LinkedIn.png
Twitter_Bird.svg.png